Je suis SAM

Jennifer_Lawrence_Champagne

L’avantage d’être « Sam » lors d’une soirée, c’est que tu te souviens de tout…

Mariage d’une amie en province un WE de juillet : on décide de louer une maison et un monospace (on est 7) pour 3 jours histoire de BIEN en profiter.
Une fois sur place, question besoin vitaux (répartition des chambres, installation des transats autour de la piscine, ravitaillement pour le BBQ), on s’organise assez vite. Reste une décision à prendre : qui va conduire pour revenir du mariage ? Enfin… Je CROIS qu’il reste cette décision à prendre mais on m’informe assez vite que :

— L’aventurière, ce sera toi notre « Sam » ! On s’est dit que comme tu bois moins, ça te pèsera moins de pas boire du tout !

Bon… Je ne vais pas vous dire que je fais une roue dans le jardin en apprenant la nouvelle, hein. Mais en vrai, ça ne me gène pas plus que ça, alors ok : CHAMPOMY D’ABORD !

Arrive le mariage. Lieu sublime. Ambiance géniale.
18h : je m’autorise une coupe de champagne.
On mange, on danse, on prend plein de photos débiles (parce qu’en vrai, ce sont celles-ci les meilleures), on se marre bien (oui oui, même sans alcool) et enfin, on décide de rentrer.

Il est 4 ou 5h du matin. Sur les 7 personnes présentes dans la voiture :

  • les 2 du fond dorment (et pas hyper dignement, soyons clair)
  • les 3 derrières moi sont encore très en forme. Elles rient et parlent beaucoup et fort (mais de quoi… impossible à déterminer).
  • ma copilote, elle, est quelque part entre les 2.

En gros, tout le monde est bourré sauf moi mais les vomis ont été fait à l’extérieur de l’habitacle et c’est raisonnablement le bordel alors « accrochez vos ceintures et gardez bien vos main à l’intérieur de l’appareil, départ imminent ! ».

Sur le chemin, bien entendu, on passe par LE rond-point sur lequel se sont installés les flics pour faire leurs contrôles de sortie de boîte de nuit. Le coin est désert, ils doivent s’ennuyer comme jamais : on va y avoir droit, c’est certain… ET NON ! Je sors avant d’arriver à leur niveau… juste avant de me rendre compte que je me suis plantée de route et que je dois revenir sur mes pas. Et reprendre le rond-point. Avec, en prime, l’image de la meuf qui a tenté de s’échapper !

jennifer-lawrence-10

Du coup, forcément, après m’être tiré un bon gros obus dans le pied, je me fais arrêter…

— Bonsoir. Contrôle de Police. Baissez votre vitre s’il vous plaît.
— Oui Bien-su… heuuu… Un instant !

Et bien entendu : impossible de trouver le bouton sur cette foutue voiture de location. Il me faut 30 bonnes secondes pour le trouver, tout en essayant de rester digne. Et c’est LONG, 30 secondes. Surtout sous les yeux d’un policier qui, à chaque seconde qui passe, ajoute 1g à l’idée qu’il se fait de mon taux d’alcool dans le sang. Autant vous dire que quand on peut enfin se parler normalement, j’évite les guignolades. En tout cas, j’essaie.

— Désolée, c’est une voiture de location et je n’avais pas encore eu à ouvrir les fenêtres (hyper crédible en plein mois de juillet…)
— Bonsoir, vous revenez d’où comme ça ?
— D’un mariage.
— Vous avez bu ?
— Oui. 1 coupe de champagne à 18h.
— (Coup d’œil du flic par la fenêtre pour voir l’état des passagers, quand soudain) Jean-Mi ! Heeee Hoo , Jean-Mi ! Viens voir par là ! À l’arrière, ils sont tellement bourrés qu’ils ont encore les verres !
— (et les « personnes à l’arrière » de répondre) Mais oui ! À la votre monsieur ! À votre santé !!

C’est à ce moment que j’entends un bruit. LE bruit. Celui de 2 coupes de champagnes qui s’entrechoquent. Je suis donc en plein contrôle de police avec, assises derrières moi, 3 potes qui ont embarqué leurs coupes et une bouteille de Champagne pour finir la soirée dans la voiture, façon Limousine ! Cette situation est tellement merveilleuse !

jenniferjack2

Finalement, le contraste doit être tellement flagrant entre mes passagers et moi (tu m’étonnes…) qu’ils décident de me laisser repartir sans me faire souffler dans le ballon, ni même me demander les papiers de la voiture ou mon permis. Tranquilles, les mecs ! Mais je ne vais pas me plaindre. C’est quand même un peu le soulagement…

Jennifer_lawrence

Je dis au revoir et je m’apprête à refermer ma vitre (non sans un réel sentiment de victoire en trouvant le bouton du 1er coup) quand la jet set du siège arrière décide que c’est le bon moment pour la ramener, EN IMITANT L’ACCENT TOULOUSAIN DU POLICIER :

— Heee hooo attendez !! Monsieur l’agence des forces de l’ordre !!
(Bien entendu, le mec fait demi-tour et revient) Oui ?
— Comment on va à Toulouse, s’il vous plaît ?
(Moi, réprimant une envie de meurtre) Arrête ! Je sais comment on rentre, laisse le monsieur tranquille.

Tout en essayant de garder son sérieux, le policier lui explique gentiment le trajet puis se tourne vers moi et :

— N’hésitez pas à lui répéter demain parce qu’à mon avis, elle ne se souviendra plus de rien ! Allez, bon courage, rentrez bien.

Ça, pour lui raconter, je vais lui raconter, oui…!

Sources gifs : celebuzz.com , jenniferlawrencegifs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s