Ma sœur a un incroyable talent

Ma-soeur-a-un-incroyable-talentCertains travaillent des années pour apprendre à faire disparaître une pièce avec leur main. À 4 ans, ma sœur, elle, savait déjà faire disparaître ses fringues (c’est pour les retrouver que c’était un peu plus compliqué…)


17h.
Ma mère va chercher ma petite soeur, Margaux, 4 ans, à la garderie de l’école maternelle. Tout va bien, à un petit détail près : Margaux porte un pantalon qui n’est pas à elle…

— Eh bien alors chaton, elle est où, ta jupe ?
— Je sais pas.
— Tu ne sais pas ? … Tu as eu un petit accident ?
— Non. Elle est dans les toilettes.
— Dans les toilettes ?
— Oui. Je l’ai mis dans les toilettes, j’ai poussé avec mon pied et j’ai tiré la chasse.

Faisons une petite pause, voulez-vous.
Vous visualisez tous bien à quoi ressemblent les toilettes d’une école maternelle ? Le trou est à peu près aussi large que le goulot d’une bouteille de Volvic. Maintenant, imaginez-vous en train d’essayer d’y faire rentrer ne serait-ce qu’une chaussette à l’aide de votre pied. Vous pouvez même sauter dessus à pieds joints si vous voulez. On est d’accord : il y a un souci. Mais bon… Direction les toilettes quand même pour une fouille minutieuse, au cas où…
Rien.

— Margaux, ta jupe, elle n’est pas dans les toilettes…?
— Non.
— Eh bien alors, qu’est-ce que tu en as fait ?
— ….Je l’ai jetée.

Ah ! L’enquête avance !
Et voilà donc ma mère qui, très à l’aise, se retrouve à demander à la directrice de l’école l’autorisation de fouiller les poubelles.

— Je suis désolée mais apparemment, Margaux a jeté sa jupe…
— Ne vous inquiétez pas, on a l’habitude. Un jour, un petit garçon a perdu ses lunettes. On a cherché partout. La même semaine, le lapin de sa classe était mort et ils l’avaient enterré. Quand on lui a re demandé s’il se souvenait où il avait posées ses lunettes, le petit a répondu qu’il les avait mises avec le lapin pour qu’il voit mieux sous la terre.
— Margaux, tu n’as pas enterré ta jupe…?
— Non.
— Tu es sûre ?
— Oui !

Quand je vous dis qu’on avance !
Entre temps, mon père arrive et se joint à ma mère et à la directrice pour passer les poubelles au peigne fin.

19h (c’est fou comme le temps passe vite quand on s’amuse… Huummm…)
Fin des recherches et toujours pas de jupe.
De retour à la maison, Margaux se fait un peu remonter les bretelles. Il faut qu’elle apprenne à faire plus attention à ses affaires, etc.
Il commence à être tard, ma mère l’emmène dans sa chambre pour se mettre en pyjama. Elle lui retire le pantalon et s’apprête à en faire autant avec le collant qu’elle porte encore en dessous. Et c’est là qu’elle découvre, coincée en boule dans l’élastique… Sous vos applaudissements, mesdames et messieurs : la jupe ! TADAAAAAM !

Si on résume, du haut de ses 4 ans, ma soeur est donc cette personne qui :

  • va aux toilettes (ok)
  • essaie de se rhabiller (jusque là, on est bien)
  • découvre, éberluée, la disparition de sa jupe (je vous laisse imaginer sa perplexité…)
  • se dit que, peut-être, les toilettes l’ont aspirée sans qu’elle s’en rende compte… Franchement, après tout, pourquoi pas… (on vient de passer de Oui-Oui à X-Files)
  • comprend très vite que personne ne la croira et invente une histoire qui mènera 3 adultes parfaitement sains d’esprit à faire les poubelles pendant 2h
  • pour finalement ressortir la jupe disparue comme on sortirait un lapin d’un chapeau.

Un tour digne des plus grands ! La légende raconte que même Houdini n’a jamais réussi à le faire (et que s’appelorio Quézac) !

Houdini à l'entrainement

Houdini à l’entrainement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s