A voté !

samourai_agrume

Vous, je ne sais pas, mais moi, je me souviens très bien du moment où j’ai voté pour le deuxième tour des dernières élections présidentielles.

Mai 2012
Deuxième tour des élections présidentielles.
Des amis ont prévu un brunch histoire qu’on se voit et, puisque c’est l’occasion, qu’on apprenne ensemble qui sera élu. Le programme de la matinée est tout trouvé : je passe voter et je file chez eux. Pour ma contribution au repas, j’opte pour un truc simple : salade d’orange à la menthe. (La cuisine, ce n’est pas trop mon truc. En revanche, je suis un ninja des suprêmes d’orange. Un samouraï de l’agrume. Et comme ça m’amuse, j’en fais une bonne quantité.)

samourai_agrume

Moi en tenue de samouraï de l’agrume

J’habite un studio au 6e étage sans ascenseur. Je ne m’en suis jamais plaint mais je ne suis pas totalement maso non plus : je décide de tout embarquer avec moi en allant voter pour pouvoir ensuite partir  directement.
Je suis chanceuse, mon bureau de vote, une grande salle d’une mairie parisienne, est relativement joli. Ok, ce n’est pas parce que le lieu est sympa qu’ils vont me filer des bulletins avec des petites fleurs et des mots doux mais c’est toujours agréable. Et en plus, ça se sent bon. Ça sent le frais. Quitte à devoir faire la queue quelque part « tôt » le matin (je mets des guillemets parce que je ne me souviens plus de l’heure mais me connaissant, il n’était pas 8h non plus, soyons clair), autant que ce soit dans des conditions agréables.

Je récupère les bulletins et je me dirige vers l’isoloir. Ça sent décidément très bon ici. Mes baskets se mettent alors un faire un bruit étrange et à glisser sur le parquet. J’ai dû marcher dans un truc. Au même moment, je réalise que j’ai un peu froid à la cuisse gauche. Oui, juste la gauche. Comme si…. Comme si un de ces foutus plats sensés être hermétiques s’était ouvert et RÉPANDU SUR MA JAMBE ! Je baisse les yeux et BINGO ! Tu m’étonnes que ça sent bon ! J’ai le pantalon et une chaussure imbibés de jus d’orange à la menthe (les suprêmes ont eu le bon goût de rester dans le saladier) ! Après un rapide coup d’œil, je vois qu’un des 2 récipients n’est pas hermétique du tout : je me suis plantée et j’ai pris celui avec un TROU pour les cuissons au micro-ondes… Je suis tellement douée, ça me fatigue. Mais, au-delà de cette étourderie un chouille pénible, comment j’ai pu ne pas me rendre compte AVANT que ça me coulait dessus ?! Bref, pour le moment, j’ai 2 problèmes :

  1. À chaque fois que je pose le pied par terre, mes fringues font une sorte de gouttière et je laisse une flaque… Je ne vais quand même pas aller jusqu’à l’urne à cloche-pied…? Si..? Non.  On va se débrouiller….
  2. Mon sac est plein de jus qui n’a pas encore réussi à filtrer mais ce n’est qu’une question de temps.

Il faut que je sorte d’ici rapidement !

J’ouvre le rideau de l’isoloir en prenant l’air le plus dégagé possible (ce qui ne sert pas à grand chose vu que les gens ne prêtent pas du tout attention les uns aux autres, ce qui nous arrange bien, mon pantalon et moi), je pose discrètement mon sac dans un coin et je rejoins la file d’attente. À chaque pas, je ne pose qu’une infime partie de mon pied par terre pour avancer, histoire de faire le moins de traces possible, ce qui me donne une démarche tellement chaloupée que je pourrais donner le mal de mer à n’importe qui me regarderait à cet instant (mais, je sens bon…). Les personnes autour de moi commencent à remarquer l’odeur d’orange/menthe. Je fais mine d’être surprise moi aussi et prends un petit air interrogatif façon « mais d’où cela peut-il bien venir ?! ». Ça y est, c’est mon tour. Je dispose mon bulletin au dessus de l’urne, un peu trop rapidement apparemment puisqu’une dame m’interrompt en souriant :

— Attendez un instant, s’il vous plaît. Vous êtes pressée, vous. 🙂
— Oui, un peu… (« Pressée »..? Si tu savais..! Rien qu’en pressant mon pantalon, on pourrait alimenter tous les habitants de l’arrondissement en jus d’orange pendant 1 mois. MAIS… Je sens bon !)

supremes_orange

Bilan de cette matinée :

  • Je me suis levée tôt. (j’ai retiré les guillemets : j’ai besoin de m’attribuer des points positifs)
  • J’ai voté.
  • J’ai nourri le parquet de la mairie. (je suis à peu près certaine qu’on peut trouver une étude américaine qui affirme qu’on sous-estime les bienfaits de la vitamine C sur le parquet)
  • J’ai sauvé la moquette de la mairie. (oui il y avait une zone avec de la moquette avant la sortie et OUI, je l’ai traversée quasi à cloche-pied en tenant mon sac à bout de bras, sans en mettre partout)
  • J’ai arrosé les plantes de la mairie. Avec de la vitamine C. (Quoi ?! J’étais sensée en faire quoi, de ce jus…?)
  • Je me suis mise très en retard pour le brunch et donc….
  • Je me suis pointée chez mes amis avec mon jean à l’orange (qui a quand même eu le temps de sécher).

Dégueu, je sais… MAIS…. JE SENS BON !

 

 

(image : http://beckerseyes.blogspot.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s